arrowNouveautés arrow Poésie arrow Poésies de divers auteurs arrow Etienne Borderon

Alain Vanet
Nouveautés
Romans
Nouvelles
Poésie
Essais
Symbolisme
Mon métier
Travaux divers
Photos
J ai lu, vu, entendu
Citations
Bibliographie
Me contacter
- - - - - - -
Le Domaine perdu
petites heures
Envoi
La Lettre

 
Etienne Borderon Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

ETIENNE BORDERON


Né à Béruges (Vienne) en 1919, Etienne Borderon a déjà fait paraître « Poètes de Terroir ». Il prépare un recueil die' poèmes « De tout pour faire un monde ».

Sa poésie ? Celle d'un solitaire, hanté de sa vie intérieure, de rythmes et d'images qui accompagnent sa vie et répondent a l'appel puissant de l'extériorisation. Il est a la recherche de sa forme définitive et ses études de rythmes en sont la preuve.

C'est un poète en pleine évolution, mais combien pétri de la main des Muses, brûlé du feu des veillées nocturnes et porteur de belles promesses par son originalité. Son long travail d'études de prosodie le conduit lentement mais sûrement à une formule poétique qui lui sera strictement personnelle, tant par la forme que par l'angle de son originalité.

 


 

CHEVAUCHEE

Mes pensées, mon cheval
Et le vent dans les yeux,
Et mon chant malheureux
Qui traîne dans la plaine ...
Et je traîne ma peine
A chercher mes aïeux
Assoupis dans le val,
Le front blanchi de laine ...

Mais le val est si loin ...
Les tombeaux du passé,
Côte à côte pressés,
Réclament une absoute
Que ma bonté redoute ...
Mon cheval tracassé
S'en va, prenant le soin
De me montrer ma route ...

Je n'ai plus de présent,
Et je ne cherche rien,
J'envie le galérien
Qui crache sa souffrance
Et j'écris ma romance ...
Comme un pauvre terrien
Je m'en vais dans le vent,
Dieu ! vers quelle potence ?...

 
< Précédent   Suivant >
 
Pour consentir à vivre, il faut rêver sa vie
réalisation Tanisweb