arrowNouveautés arrow Poésie arrow Sheol arrow Gelée blanche

Alain Vanet
Nouveautés
Romans
Nouvelles
Poésie
Essais
Symbolisme
Mon métier
Travaux divers
Photos
J ai lu, vu, entendu
Citations
Bibliographie
Me contacter
- - - - - - -
Le Domaine perdu
petites heures
Envoi
La Lettre

 
Gelée blanche Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail


Fine poussière des cieux,
Ce matin au réveil
Tu dessilles mes yeux,
Et repousse le sommeil.

Après un long parcours,
Ce léger boulingrin,
Issu de nuages si lourds
Et d’un ciel si chagrin…

Ce pur et léger voile,
Il est si doux, si fin,
Que mes rêves se dévoilent
Et décorent mon matin.

Cauchemars de la nuit,
Assassins de miracles
Enfin vous êtes enfuis,
Et plus rien ne m’oblige…

Lors, dans ce jour naissant
Je hume avec délice
Tout décoré de blanc
Ce givre, et sa pâleur de lys.

Et bientôt apparaît,
Merveille des merveilles,
Et comme un glorieux trait,
Un rêve de soleil.


Saint Mamet, le 12 décembre 2009

 

image : photograff.blogspot.com
 
< Précédent   Suivant >
 
Pour consentir à vivre, il faut rêver sa vie
réalisation Tanisweb