arrowNouveautés arrow Poésie arrow Poésies en chansons arrow La première fille

Alain Vanet
Nouveautés
Romans
Nouvelles
Poésie
Essais
Symbolisme
Mon métier
Travaux divers
Photos
J ai lu, vu, entendu
Citations
Bibliographie
Me contacter
- - - - - - -
Le Domaine perdu
petites heures
Envoi
La Lettre

 
La première fille Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

C'était en Charente maritime, à la fin de la guerre, ou juste après. C'était l'après midi et y avait du soleil... mais le soleil a disparu au moment où... elle était beaucoup plus délurée que moi, et j'ai dû pour la première fois passer pour un con lorsque je me suis enfui... avant... c'est curieux, il a fallu relire cette chanson pour repenser à celà: le déni et l'enfouissement dans le "Ca", c'est drôlement puissant, vous ne trouvez pas?

Et vous l'aviez-vous oubliée? Mais surement que vous avez été formidable à ce moment là...

Georges Brassens
La première fille
 
J'ai tout oublié des campagnes
D'Austerlitz et de Waterloo
D'Italie, de Prusse et d'Espagne
De Pontoise et de Landernau
 
Jamais de la vie
On ne l'oubliera
La première fille
Qu'on a pris dans ses bras
On a beau fair' le brave
Quand elle s'est mise nue
Mon cœur, t'en souviens-tu ?
On n'en menait pas large
Bien d'autres, sans doute
Depuis sont venues
Oui, mais, entre tout's
Cell's qu'on a connues
Elle est la dernière
Que l'on oubliera
La premièr' fill'
Qu'on a pris dans ses bras
 
Toi qui m'a donné le baptême
D'amour et de septième ciel
Moi, je te garde et, moi, je t'aime
Dernier cadeau du Pèr' Noël
 
< Précédent   Suivant >
 
Pour consentir à vivre, il faut rêver sa vie
réalisation Tanisweb