arrowNouveautés arrow Nouvelles arrow La route de Forges

Alain Vanet
Nouveautés
Romans
Nouvelles
Poésie
Essais
Symbolisme
Mon métier
Travaux divers
Photos
J ai lu, vu, entendu
Citations
Bibliographie
Me contacter
- - - - - - -
Le Domaine perdu
petites heures
Envoi
La Lettre

 
La route de Forges Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Évidemment, comme dans ce conte je cite Robert Brasillach, je vais me faire traiter par certains de collaborateur... On ne lit plus Brasillach et c'est bien dommage ! Enfin... On ne va pas refaire l'histoire... On connaît bien la désaffection, pour la même raison, vis-à-vis de Louis Ferdinand Céline. C'est étonnant car enfin, dans un autre domaine, on ne dit pas de son bifteck qu'il est bon parce que son étiquette est jolie.
Ce texte vient à la fin de « Histoires de ça » : c'est une sorte de conclusion qui évoque les nouvelles contenues dans ce ce volume.
Et juste à ce moment, permettez-moi de paraphraser saint Paul : « Que ceux qui veulent bien entendre, entendent ; et que ceux qui veulent bien comprendre, comprennent ».

J'ai repris ce titre pour le roman du même nom car j'avais vécu , avec ma femme et ma fille Anne sur cette même route, une expérience un peu angoissante. La veille j'avais reconduit au train mon autre fille Suzanne et tout cela avait forgé dans ma tête une sorte d'embrouillamini... Tout cela pour signifier que "La route de Forges", quant à moi, n'est pas une simple route du Pays de Bray...

 http://colleges.ac-rouen.fr/montville/spip.php?article377

Charger le texte

 
< Précédent   Suivant >
 
Pour consentir à vivre, il faut rêver sa vie
réalisation Tanisweb