arrowNouveautés arrow Essais arrow Le Bagne flottant

Alain Vanet
Nouveautés
Romans
Nouvelles
Poésie
Essais
Symbolisme
Mon métier
Travaux divers
Photos
J ai lu, vu, entendu
Citations
Bibliographie
Me contacter
- - - - - - -
Le Domaine perdu
petites heures
Envoi
La Lettre

 
Le Bagne flottant Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Au tropique, des tentes sont tendues au-dessus de chaque panneau pour atténuer la force du soleil, et la douche est donnée aux prisonniers tous les jours, à 14 heures.
Cette petite cérémonie de la douche est un amusement pour les prisonniers, qui mettent généralement beaucoup d'entrain à la prendre. Les hommes ne la prennent pas sous des pommes d'arrosoirs, mais avec un manche à lavage genre manche d'incendie. L'un d'eux tient la lance et asperge tous ses camarades, et ce sont des rires, des chutes, des courses d'un bout du bagne à l'autre, quelquefois, pour éviter d'être trop mouillé, ou c'est un récalcitrant qui a peur de l'eau et après qui ses camarades s'acharnent pour l'assommer presque avec le jet d'eau.

 

 

image : les-enfants-de-pen-bron.fr

 

charger le texte

 
< Précédent   Suivant >
 
Pour consentir à vivre, il faut rêver sa vie
réalisation Tanisweb