arrowNouveautés arrow Poésie arrow Poésies de divers auteurs arrow Le Prince et la Puce

Alain Vanet
Nouveautés
Romans
Nouvelles
Poésie
Essais
Symbolisme
Mon métier
Travaux divers
Photos
J ai lu, vu, entendu
Citations
Bibliographie
Me contacter
- - - - - - -
Le Domaine perdu
petites heures
Envoi
La Lettre

 
Le Prince et la Puce Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

D’aprés Wartan le Sage,

Par une puce mordu,
Un Roi parvint à la prendre,
Et la puce, prête à rendre
L'âme de son corps dodu,
Cria:
« Sire, fais-moi grâce!
Car, le mal que je t'ai fait
Est bien minime ! »
- « En effet,
Dit le Roi, « te voilà grasse
Pourtant du sang que j'avais.
Si minime est ton partage
C'est qu'ici tu ne pouvais
M'en soutirer davantage!
Ah! Plût au ciel que je pusse
Ecraser tout vil sujet
Comme je t'écrase, puce! »
Ô toi qui gouvernes, comprends
Que tu dois être ainsi capable
De punir le petit coupable
Comme il•te faut punir les grands.


Guillot de Saix
Année 1938.


... et comme une puce ne saurait, sans doute, comprendre les finesses de cette fable, il faut espérer que les puissants de ce monde, eux, sauront en saisir à la fois la rigueur et l'équité... Mais la Sagesse de Salomon ne paraît guère, de nos jours, jalonner les chemins de ceux qui sont chargés de mener "le troupeau le plus vaste à la droite du Père"...

 

image : alyon.org
 
< Précédent   Suivant >
 
Pour consentir à vivre, il faut rêver sa vie
réalisation Tanisweb