arrowNouveautés arrow Poésie arrow Poésies de divers auteurs arrow Rimbaud et Verlaine

Alain Vanet
Nouveautés
Romans
Nouvelles
Poésie
Essais
Symbolisme
Mon métier
Travaux divers
Photos
J ai lu, vu, entendu
Citations
Bibliographie
Me contacter
- - - - - - -
Le Domaine perdu
petites heures
Envoi
La Lettre

 
Rimbaud et Verlaine Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Un chemin que nous avons tous suivi...

Dans cette promenade amoureuse, il y a une juxtaposition d'impressions sonores, visuelles et olfactives parfois contrastées. Le premier recueil de Verlaine est aussi, cela n'a rien de surprenant, celui où l'imitation de ses maîtres - Baudelaire, Hugo, Banville, Leconte de Lisle - est la plus visible.

Nevermore est le second poème de la section " Mélancholia " des poèmes saturniens. Tout ce premier recueil est rempli de la douce Elisa, la sœur adoptive du poète, son premier amour qui repoussera ses avances, affectueusement mais fermement. Verlaine nous précisera également ce qu'il attend d'une compagne : une présence quasi-maternelle.

D'ailleurs, à l'époque de la rédaction des Poèmes saturniens, soit vers 1865, Verlaine se réclamait de l'art rigoureux des Parnassiens. Cependant, ce sont les pièces qui échappent le plus au credo parnassien qu'on retient d'abord des Poèmes saturniens. Bien avant " Romances sans paroles " ou se manifestera le mieux le caractère impressionniste de son style personnel, on retrouve dans " Nevermore " les bruits, indicateurs sonores et l'ambiance donnée par les parfums et les couleurs. Les demi-teintes de Nevermore, annoncent le mieux ce que sera la voix de Verlaine. La passion vécue par Verlaine a un aspect platonique fait d'émotions visuelles, auditives ou olfactives.

Il apparaît dans ses premiers poèmes avec sa sensualité, sa tendresse et sa mélancolie en évoquant un amour disparu et laisse entendre toute l'inquiétude romantique qui rappelle Nerval.

Ajoutons enfin que l'allusion à Saturne renvoie à l'influence funeste et au poids de la grisaille que les astrologues associaient jadis à cette planète.

Verlaine évoque, au présent le souvenir d'une promenade méditative, en automne. Cette évocation au présent encadre le souvenir du passé. Ce présent serait l'engourdissement du souvenir. Le vocabulaire est intime. Le chagrin d'amour de Verlaine le laisse misérable " morne et seul ". Malgré sa détermination d'accepter son sort, il ne peut échapper au souvenir d'Elisa, aux extraordinaires moments passés en sa compagnie au cœur de l'automne.

Le poème s'articule comme une flânerie sentimentale à rebours, mais enchâssée dans le présent. Il interpelle sa mémoire " que me veux-tu " et s'interroge avec appréhension. La tournure "que me voulez-vous" montre bien combien Verlaine a toujours eu peur de lui même avant même son séjour en prison ; il se reconnaissait peureux et avouait avoir peur de la nuit.

Le récit s'achève par l'évocation de ce qu'est le "plus beau jour", situé au printemps de l'amour : printemps qui peut être physique (la saison) ou allégorique (le début), et signifiant en tous cas ici le début d'une aventure sentimentale.

On retrouve dans le premier quatrain l'influence de Baudelaire. Mais s'il ne sait pas très bien s'il doit faire un deuil de sa liaison passée (Elisa s'est mariée entre-temps) et l'exorciser, il est clair qu'il prolonge le sillon ouvert par Baudelaire et ses correspondances entre les objets et paysages avec nos émotions.

On peut donc imaginer une histoire d'amour, la première du narrateur, qui aurait débuté au printemps, aurait duré jusqu'à l'automne, et se serait plus tard achevée, sans espoir de retour et peut-être même sans aboutir. Quelques signes, d'ailleurs, sont en faveur d'un épisode sentimental platonique.

Un texte d’une grande perfection formelle, à l’instar des poètes parnassiens, et qui conserve pourtant ses multiples possibilités d’interprétation. Une technique impressionniste au service d’une émotion tellement humaine !

 

cliquer ici pour accéder aux textes

 
< Précédent   Suivant >
 
Pour consentir à vivre, il faut rêver sa vie
réalisation Tanisweb