arrowNouveautés arrow Poésie arrow Sheol arrow Rue d'Ulm

Alain Vanet
Nouveautés
Romans
Nouvelles
Poésie
Essais
Symbolisme
Mon métier
Travaux divers
Photos
J ai lu, vu, entendu
Citations
Bibliographie
Me contacter
- - - - - - -
Le Domaine perdu
petites heures
Envoi
La Lettre

 
Rue d'Ulm Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

La peur,
petite fleur vénéneuse,
s'abrite lentement
au creux de mon attente

Le doute,
ami incestueux,
s'écoule également
le long de cette pente

Minute après minute
le Tac de la pendule,
l'éclat du réverbère
inondent pieusement
les lacets de ma nuit.

Et nous glissons,
intensément glacés,
d'une angoisse insensée
à de mauvais frissons.

De gouttes en gouttes,
de couloirs en couloirs,
l'incertitude s'écoule
dans le coeur des amants.

Et cette maladie
de faucheuse en lieuse
méchamment paralyse
le battement de la vie...


vendredi 21 décembre 2007

 

image : www.institut.math.jussieu.fr

 
< Précédent   Suivant >
 
Pour consentir à vivre, il faut rêver sa vie
réalisation Tanisweb