arrowNouveautés arrow Poésie arrow Sheol arrow Vous me direz

Alain Vanet
Nouveautés
Romans
Nouvelles
Poésie
Essais
Symbolisme
Mon métier
Travaux divers
Photos
J ai lu, vu, entendu
Citations
Bibliographie
Me contacter
- - - - - - -
Le Domaine perdu
petites heures
Envoi
La Lettre

 
Vous me direz Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Index de l'article
Vous me direz
Page 2

 


Aujourd’hui c’est un jour de fête
Nous irons faire quelques pas
Lentement sous la frondaison,
Les pas dans la mousse,
Et le cœur dans l’ivresse.


Les rayons du soleil
Tresseront vos cheveux
D’une aurore de tendresse :
Vous me direz le son des roses.


Vous me direz que je suis moi,
que je vous suis utile…
Vous me direz qu’on a
Parfois besoin de moi
Et que je peux manquer
à certains
Vous me direz aussi que parfois
vous voulez bien pensez à moi.


Vous me direz tous les mots qui me manquent
et qu’on ne me dit plus
Vous me direz ce que je ne crois plus
ce qui m’avait fait moi
Vous me direz ce que je fus
Et que je ne suis plus.


Vous me direz des mots aimables,
Des mots insensés, incroyables,
Des mots futiles et des mots graves,
Enfin tous les mots importants…
Tous ceux que je ne peux plus croire
Que je croirai pourtant
Car j’ai besoin de moi.


Vous me ferez croire
Ce que je ne crois plus :
Que la vie est rieuse
Et le ciel si bleu.
Que l’amour est si bref
Mais la tendresse si douce.


Vous me ferez croire
Ce que je ne crois plus :
Que les hommes sont bons
Et les femmes si douces,
Que demain sera beau
Que le rire jaillira,
que son eau sera claire
et mon cœur apaisé.



 
< Précédent   Suivant >
 
Pour consentir à vivre, il faut rêver sa vie
réalisation Tanisweb